L’association en résumé

Les Maximaphiles Français

Christian BARRET | 31 juillet 2008

Tout a commencé par l’initiative de quelques collectionneurs isolés, véritables pionniers de la carte-maximum. Et c’est en avril 1944, qu’ils se regroupent pour constituer ce qui devient officiellement, le 2 décembre 1944, la première association spécialisée de collectionneurs de cartes-maximum : « Les Maximaphiles Français ».

Sous l’influence de ses responsables, citons MM. Azzis, Naudet, de la Ferté, Thénard et Brana, cette association a suscité de nombreux émules de par le monde. Elle est à l’origine de la réglementation internationale de la maximaphilie et a œuvré pour sa reconnaissance comme une discipline à part entière ainsi que pour son développement mondial.

Forte de près de 400 membres, l’association « Les Maximaphiles Français » propose à ses adhérents un service de nouveautés France et Etranger ainsi qu’un service d’échanges. Elle édite une revue trimestrielle illustrée. Une équipe dynamique s’occupe des jeunes qui s’intéressent à la maximaphilie.

Pour promouvoir cette discipline :

  • Elle organise des réunions d’information de ses membres.
  • Elle assure des conférences illustrées de diaporamas dans les clubs philatéliques et les expositions (y compris en province).
  • Elle écrit des articles maximaphiles régulièrement publiés dans la presse philatélique.
  • Elle participe à de nombreuses expositions du niveau local au niveau international ou en assure l’organisation.

Maintenant un peu d’histoire :

  • 1946 : Élaboration du premier statut de la carte-maximum. Affiliation à la Fédération des Sociétés Philatéliques Françaises.
  • 1949 : Participation à l’Exposition internationale du centenaire du timbre-poste français (CITEX) et publication du premier numéro spécial de notre revue.
  • 1961 : Exposition Européenne de Maximaphilie EX.EU.MAX (Clichy).
  • 1963 : La F.S.P.F., lors de son 36e congrès à Caen, adopte le statut de la C.M. A « Télé-Philatélie » une émission est consacrée à la maximaphilie.
  • 1968 : Création de la classe « F » Maximaphilie dans les expositions patronnées par la F.S.P.F.
  • 1972 : Exposition bilatérale franco-roumaine, salle Saint-Jean, à l’Hôtel de Ville de Paris.
  • 1977 : Le congrès de la F.I.P., réuni à Munich, crée un groupe de travail en vue de l’admission de la maximaphilie dans les expositions internationales.
  • 1978 : A Prague, le congrès de la F.I.P. adopte le statut de la C.M. et crée la classe de maximaphilie.
  • 1979 : Au Musée de La Poste à Paris, exposition bilatérale franco-belge de maximaphilie.
  • 1980 : A Essen, création par la F.I.P. de la commission internationale de maximaphilie.
  • 1982 : Notre spécialité est bien représentée à « PHILEXFRANCE 82 ».
  • 1989 : A l’occasion de « PHILEXFRANCE 89 », parution d’un nouveau catalogue et, lors d’un symposium international maximaphile, présentation des nouvelles règles et directives de la F.I.P. concernant notre classe.
  • 1994 : Réalisation d’une cassette vidéo d’initiation à la maximaphilie.
  • 1995 : « MAXIFRANCE 95 ». Après les salons de 1979, 1981, 1983, 1986 et 1991 le Musée de La Poste de Paris nous ouvre à nouveau ses portes pour nous permettre de fêter notre Cinquantenaire.
  • 1998 : Création d’un site Internet (www.Maximaphiles-Francais.org) sur lequel du néophyte au plus ancien, tout le monde y trouve de l’intérêt.
  • 1999 : « PHILEXFRANCE 99 » participation à l’exposition et conférence.
  • 2000 : Rencontres Internationales de Maximaphilie—Valence 2000. Au Salon Philatélique d’Automne, parution de la cinquième édition du catalogue des C.M. de France.
  • 2005 : « MAXIFRANCE 2005 » organisée en collaboration avec le Cercle Philatélique de Corbeil-Essonnes et Environs.
  • 2007 : Challenge européen de Maximaphilie organisé à l’occasion de "Phil à Mâcon 2007 "avec le Cercle Philatélique Mâconnais.
  • 2008 : Parution du nouveau catalogue des cartes-maximum de 1901 à 2007.
  • 2009 : Lancement du nouveau site internet.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document