Échos du Salon du Timbre et de l’Écrit

Pascal BANDRY | 23 décembre 2008

Joë lle Amalfitano, commissaire général du Salon, a bien voulu répondre ànos questions.

Pascal Bandry - Le Salon 2008 a fermé ses portes il y a quelques semaines !
Pourriez-vous nous dresser un premier bilan ?

Joë lle Amalfitano - PLANÈTE TIMBRE, le Salon du Timbre et de l’Écrit, a été un succès pour La Poste et ses partenaires. Je peux l’annoncer en toute modestie, puisque les résultats obtenus sont révélateurs :

  • 115 500 visiteurs
  • dont 20 253 scolaires
  • 106 stands d’exposants
  • dont 30 Postes étrangères (en direct ou représentées)
    (Rappel : 105 000 visiteurs dont 18 000 scolaires en 2006)

On constate une diversité plus importante au niveau des activités des exposants et de nouveaux négociants par rapport à2004 et 2006. Phil@poste a d’ailleurs travaillé bien en amont avec la CNEP, pour que les négociants français et étrangers participent dans de bonnes conditions àce Salon.

Jean-Paul Bailly, président du groupe La Poste, en compagnie de Françoise Eslinger et de Joë lle Amalfitano commissaire général du Salon.

Quant àla compétition philatélique, qui a acquis un niveau international en 2008, les compétiteurs et jurés ont pu respectivement exposer et juger dans les meilleures conditions. Bien sà»r, les échanges entre Phil@poste et la FFAP, pendant près de 2 ans, ont été fructueux et ont permis de résoudre les difficultés inhérentes àce type d’organisation, avec plus de 200 000 timbres exposés !

Par ailleurs, une évolution de la Communication a permis d’améliorer la visibilité de la campagne et notamment de diffuser des informations sur le Salon 2008 aux familles habituées àvisiter des musées, des expositions…. Les collectionneurs et leurs clubs ont reçu des informations dès 2007 et les groupes accueillis ont été plus nombreux.

P.B - La jeunesse a fréquenté la manifestation en grand nombre ! Êtes-vous satisfaite ?

J.A - Bien sà»r, puisque plus de 20 000 scolaires ont visité le salon 2008. Le partenariat avec l’Education Nationale a été efficace : les expositions et les ateliers proposés aux enseignants ont été très appréciés, grâce àleurs qualités pédagogiques et une conception ludique.

Certains scolaires sont revenus avec leur famille le dernier week-end, preuve que l’on peut apprendre en s’amusant !

La communication envers les familles a permis d’accueillir de nouveaux visiteurs, plus habitués aux expositions parisiennes et qui ont découvert la Planète Timbre et son univers avec curiosité et enthousiasme.

P.B - La maximaphilie était présente dans les animations jeunesse avec des CM et la distribution d’un flyer ! Les MF vous remercient  de nouveau ainsi que  Phil@poste pour l’aide apportée.
Quel est votre regard au sujet de la Maximaphilie ?

J.A - Dans le cadre du salon 2008, c’est une pratique originale qui a attiré des visiteurs pas ou peu sensibilisés au timbre-poste. La logique de collection est facile àappréhender et comporte un axe de recherche très attractif. La maximaphilie s’intègre donc parfaitement aux activités ludiques et pédagogiques proposées aux visiteurs, notamment aux enseignants et aux familles.

Les ateliers du Timbre.
Guidés par l’animatrice les jeunes s’activent àla création de C.M. sur les 20 thèmes proposés dans les paniers.

P.B - Les MF développent la maximaphilie auprès des jeunes collectionneurs.
Que pensez-vous de ce type de collection dans l’univers du loisir philatélique ?

J.A - La maximaphilie est une activité philatélique àpart entière. Cependant, la simplicité de cette collection, avec des images attrayantes et son principe du "jeu de piste" pour rechercher tous les éléments constitutifs d’une belle pièce, possède un aspect dynamique très intéressant pour améliorer l’image de la collection.

Merci pour votre collaboration !

[/Propos recueillis par Pascal BANDRY (Conseiller àla Jeunesse des M.F.)/]

Séance de dédicaces de Claude Perchat
(auteur de nombreux timbres àdate dont celui figurant sur la plaquette jeunesse)

Nos vifs remerciements àtous ceux qui ont collaboré àla réalisation de cette plaquette, Claude PERCHAT pour la mise en page et en particulier La Poste pour l’aide àl’édition.
Sous la responsabilité de Marie-Jeanne JEUDY, l’équipe d’animation a assuré la promotion des timbres-poste et àl’aide des jeux maximaphiles celle des cartes-maximum.
Merci àl’équipe des MF qui s’est investie dans la réalisation des CM, ayant pour sujets « Droopy et Compagnie » et le Mammouth laineux, qui ont été offertes aux Jeunes visiteurs.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document