Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Approfondir > La Revue des Maximaphiles Français > Revue « Les Maximaphiles Français » n° 499 - Mars 2013

1er mai 2013
Christian BARRET

Revue « Les Maximaphiles Français » n° 499 - Mars 2013

Pour vous abonner à la Revue des Maximaphiles Français, n’hésitez pas à nous contacter !

Sommaire

  • Les nouvelles réalisations
  • Éditorial (Anny BOYARD)
  • Tout pour la jeunesse : entretien avec Mathieu Roche
  • Châteaux forts et fortifications (6 pages)
  • Actualités maximaphiles
  • Des cartes-maximum d’exception !
  • Conseils d’Administration
  • Offres de C.M. en excédent
  • Nouvelles réalisations SNM

info document - JPEG - 69.4 ko

L’Éditorial d’Anny BOYARD

Présidente des Maximaphiles Français

2013, Philatélie en avant ! Un beau slogan lancé par Phil@poste ...

Et 2013, l’année de toutes les ambitions !

On veut y croire et aller de l’avant avec ambition, en faisant preuve d’optimisme et de courage pour évoluer sereinement. Nous voulons positiver et poursuivre dans la voie que nous nous sommes tracée dans la lignée de nos prédécesseurs, c’est-à-dire œuvrer pour le développement de la maximaphilie et de notre association Les Maximaphiles Français.

En 1945, elle fut créée par des érudits passionnés de maximaphilie qui se sont regroupés, puis se sont fédérés afin de mettre leurs idées en commun et ainsi construire l’univers du plaisir de collectionner plus que des timbres-poste : des cartes-maximum. Ils étaient novateurs dans ce domaine où philatélie, cartophilie et marcophilie étaient réunies. Et ils ont su faire apprécier, au-delà de nos frontières, cette démarche culturelle qu’est la maximaphilie.

L’importance des oblitérations philatéliques, OPJ et autres, éléments indispensables de nos C.M., n’échappe pas aux philatélistes avertis. De leur qualité dépend le renom de Phil@poste, en France comme à l’étranger.

Pour faire une philatélie ambitieuse, donc avec ambition, tous les acteurs de la philatélie, des plus petits aux plus grands, doivent se rassembler et unir leurs forces pour progresser, en étant à l’écoute les uns des autres, tout en gardant à l’esprit qu’il faut être constructifs, en toute convivialité.

Je vous donne rendez-vous à Melun où se déroulera le congrès régional du GAPHIL, doublé de son exposition régionale et du 4ème Salon de Maximaphilie Jeunesse. Guider les jeunes vers la philatélie et faire découvrir notre discipline telle sera notre ambition pour 2013 et au-delà, car l’avenir de notre classe est indéniablement lié à celui de la philatélie de demain. Nous allons prendre nos bâtons de pèlerins et, comme sur les chemins de Compostelle, continuer la route…

Partager