Les portes, éléments symboliques

Entrez sans frapper (Echo 05/2007 - n° 1807)

Christian BARRET | 15 novembre 2009

Elle est peut-être enfoncée quand elle est ouverte, de secours ou blindée. Allons voir de l’autre côté...

De la simple poterne aux arcs de triomphe, les portes sont riches en symboles. Elles ont été ornées, défendues, idolâtrées par les hommes. Le mot « porte » vient du latin « porta » qui signifie « ouverture spécialement aménagée dans l’enceinte d’une ville pour permettre le passage ».

Passage entre deux lieux, deux mondes, la porte est signe de puissance, de spiritualité, de reconnaissance ou de grandeur et parfois de tout celà à la fois. Franchissons le seuil...

La Porte de Cheurfa à Fès (Maroc)
Timbre émis en 1955 - Ob. ord. de Fès Médina 08.09.1955 - Éditions Flandrin.

Article rédigé à partir de la collection de Dominique HARDY (MF 3183)

En image(s)... cliquez pour agrandir les photos !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document