Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Approfondir > La pratique > Catalogue des cartes-maximum de Bulgarie (1962-2002)

27 décembre 2010
Christian BARRET

Catalogue des cartes-maximum de Bulgarie (1962-2002)

La visite des sites de nos amis maximaphiles étrangers est une opportunité de découverte de ce qui se fait en dehors de l’Hexagone. C’est ainsi que j’ai connu, sur le blog des amis maximaphiles roumains, l’existence d’un catalogue des cartes-maximum de Bulgarie !

La langue et l’écriture bulgares m’étant inconnues, la présentation que je puis en faire sera nécessairement succincte.

Catalogue de 64 pages en couleurs, l"ouvrage présente les cartes-maximum réalisées de 1962 à 2002. Il ne comporte de traduction ni en anglais, ni dans un autre langage.

Le livre a été édité sous l’égide du "Big Lion Club" en 2007. D’après la 4e de couverture, son prix est de 20 €.

Pour plus de renseignements, vous pouvez vous adresser directement à l’auteur Sergei Magdichev par e mail : smagdichev chez yahoo.com ou s.magdichev chez mon.bg .

Le catalogue des CM de Bulgarie
Le catalogue des CM de Bulgarie
Quelques mots pour présenter l’auteur

Sergei Magdichev, 57 ans, est secrétaire du Club des Maximaphiles Bulgares à Sofia.
Collectionneur depuis plus de 40 ans, Sergei a plusieurs thèmes de prédilection. Il a obtenu en exposition compétitive une médaille de vermeil pour sa présentation "Aimez les chevaux".
Il a, au cours de ses voyages, eu l’occasion de faire la connaissance de Jacques Thénard (notre président d’honneur), Anny Boyard, Nicos Rangos (Chypre), J. Wolff (Luxembourg) ou encore les regrettés Marguerite Kotopoulis (Grèce) et Valeriu Neaga (Roumanie).

Voir en ligne : Fil RSS du blog des Maximaphiles Roumains (SRMDVN)

P.-S.

Merci à Monsieur Mihai Ceucã - MF 3323 - webmestre du blog SRMDVN pour les illustrations de cet article.

Portfolio

Préface en langue bulgare Une des pages du catalogue Détail de la page 63 Couverture du catalogue La page 54

Partager