Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Découvrir > Les nouveautés > France 2010 > 2010 - Coup d’oeil sur l’Alsace par "Les Facteurs-Reporters"

Collector régional

30 janvier 2011
Christian BARRET

2010 - Coup d’oeil sur l’Alsace par "Les Facteurs-Reporters"

En 2010, la DOTC d’Alsace a eu la bonne idée (pas selon tout le monde !) de lancer un concours de photographies prises par les facteurs au cours de leur tournée.

Les 10 lauréats ont connu la gloire, éphémère certes, de la "timbrification" de leur œuvre. Un collector intitulé "Les Facteurs-Reporters - Coup d’œil sur l’Alsace" a été émis en septembre et mis en vente uniquement par les collaborateurs du Courrier (facteurs, agents collecteurs...) et sur le site internet de La Poste au prix de 8,90 € l’unité. Inutile donc d’essayer d’en obtenir dans les bureaux de poste.

Le collector des "Facteurs-Reporters"
Le collector des "Facteurs-Reporters"

Les auteurs des photos sont : Julien MEYER (Grand Ballon), Stéphane URBAN (Œil de la Sorcière Thann), Muriel HOCHMUT (Ponts couverts Strasbourg), Joëlle WALTZER (Abbatiale Ottmarsheim), Christine ARNOLD (Fenêtre Eguisheim), Bruno METTLING (Poterie Betschdorf), Marc THOMAS (Abbaye de Murbach), Patrick REGNAULT (Porte Kaysersberg) et Jacqueline SASSO (Cigogne à Ensisheim).

Le Grand Ballon (en alsacien : Grosser Belchen) est le point culminant du massif des Vosges, situé à 25 km au nord-ouest de Mulhouse.
Certains l’appellent encore ballon de Guebwiller, du nom de la ville la plus proche, située à 8 km à l’est, à vol d’oiseau. Il s’élève à 1 424 mètres (1 423,7 m IGN).
La fameuse route des Crêtes contourne le sommet par l’est, franchissant un col à l’altitude de 1 325 mètres, entre le Markstein et le Vieil Armand. En savoir + sur Wikipédia

Du château de l’Engelbourg, il ne reste qu’une ruine baptisée "Œil de la Sorcière".
C’est vers 1224 que le Comte Frédéric II de Ferrette fit édifier sur un promontoire dominant le débouché de la vallée de la Thur, le château de l’Engelbourg afin de pouvoir contrôler un péage. En savoir + sur le site de la ville de Thann

Les ponts couverts de Strasbourg, sur la rivière Ill, précèdent de quelques années la fortification de la ville par Vauban après la prise de la ville par Louis XIV, le 30 septembre 1681. Ils avaient pour fonction de protéger les accès fluviaux de la Ville Libre de Strasbourg, relevant alors de l’Empire mais possédant un statut d’immédiateté et une large autonomie permettant l’établissement d’une douane propre. Les ponts couverts servaient donc de point de passage obligé entre les villes alsaciennes, toutes situées en amont de Strasbourg sur l’Ill et le Rhin situé à 10 km en aval de Strasbourg, et donnaient accès aux richesses culturelles et au savoir renommé de la « ville des routes ». (source Wikipédia, l’Encyclopédie libre)

Bien que moins connues que celles de Soufflenheim, Betschdorf est connu pour ses poteries depuis que des potiers de Rhénanie s’y sont installés en 1717. Les 13 artisans qui subsistent encore utilisent la technique ancestrale de grès verni au sel, ce qui rend les pièces étanches et permet ainsi la conservation des aliments. (source Wikipédia, l’Encyclopédie libre)

Le Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par « haut-château du roi ». En savoir + sur Wikipédia

C’est dans la modeste commune de Murbach que se trouvait autrefois l’abbaye bénédictine fondée par saint Pirmin, moine wisigoth, en 728, que les ducs d’Allemagne avaient forcé de quitter l’abbaye de Reichenau sous le prétexte de son attachement à Charles-Martel, ce qui lui valut le rejet du duc des Alamans. Il se réfugia alors en Alsace où saint Pirmin et ses compagnons furent repoussés à deux reprises du lieu qu’ils avaient choisis par la population qui appartenait au duc d’Alsace... En savoir + sur Wikipédia

L’Abbatiale d’Ottmarsheim revendique le titre de plus ancienne église d’Alsace. Le Dompeter d’Avolsheim (ci-dessous) dans le Bas-Rhin, lui dispute ce titre. Mais de cette église primitive du 10ème siècle, il ne reste presque rien après les très nombreux et importants remaniements des 12ème, 18ème et 19ème siècles. (source : Site de la mairie d’Ottmarsheim où vous trouverez toute la présentation de l’Abbatiale)

P.-S.

CM réalisées par Christian BARRET

info portfolio

Grand Ballon - Ed. SA PROTET - Obl. ord. 27.12.2010 Guebwiller (...) Thann, l'oeil de la sorcière - Ed. IRIS "La cigogne" - Obl. ord. (...) Strasbourg, les ponts couverts - Ed. EUROP - Obl. ord. 21.01.2011 (...) Betschdorf, poterie géante - Ed. Pfister - Obl. ord. 15.12.2010 Betschdorf (...) Le Château du Haut-Koenigsbourg - Ed. Valoire-Estel - Obl. ord. 20.01.2011 (...) Eglise Abbatiale de Murbach - Ed. SAEP - Obl. ord. 27.12.2010 Buhl (...) Cigogne à Ensisheim - Ed. Combier - Obl. ord. 10.01.2011 Ensisheim (...) L'Abbatiale d'Ottmarsheim - Ed. J. Fink Lindenberg - Obl. ord. (...)

Partager