Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Découvrir > Les nouveautés > France 2009 & avant > 2009 - Autour du Collector Alsace

Réalisations personnelles

20 juin 2009
Christian BARRET

2009 - Autour du Collector Alsace

La Poste a choisi cette année d’émettre 24 "collectors" régionaux dans le cadre d’une opération appelée "La France comme j’aime".

Le collector Alsace -  voir en grand cette image
Le collector Alsace
Cliquer pour agrandir

Les "blocs" de 10 timbres autocollants construits sur le modèle des MonTimbr@moi ont été mis en vente chacun dans sa région. De nombreux bureaux temporaires "premier jour" ont pris place les 25 et 26 avril 2009.

Ainsi, pour l’Alsace, région philatéliquement active, 4 localités se sont vues dotées d’une oblitération "1er Jour" (Strasbourg, Sélestat, Eguisheim et Issenheim).

Les sujets retenus pour ce collector sont les suivants :

- Le château du Haut-Koenigsbourg

Le Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval qui se situe dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace, à une altitude de 757 mètres, à 12 km à l’ouest de Sélestat, 26 km au nord de Colmar et 55 km au sud de Strasbourg.

À proprement parler, l’expression "château du Haut-Kœnigsbourg" est une tautologie. En effet, le nom actuel du château, "Haut-Kœnigsbourg", est le résultat de l’adaptation du nom allemand "Hohkönigsburg" qui se traduit par "haut-château du roi".
On finit donc par dire "château du haut-château du roi".

- La Maison Pfister à Colmar

Un des symboles du vieux Colmar, la maison Pfister, qui porte le nom d’un de ses propriétaires au XIXe siècle, fut construite, en 1537, par le chapelier Ludwig Scherer. Encore médiévale dans sa conception, construite en pierre et en bois, avec une très longue galerie de Bois et un oriel d’angle sur deux étages, sa décoration appartient à la renaissance . les peintures qui décorent les façades représentent les empereurs germaniques du XVIe siècle, les quatre évangélistes, les pères de l’église, des figures allégoriques et des personnages et scènes bibliques (source : site de l’O.T. de Colmar)

- Le Parlement européen à Strasbourg

- Le pigeonnier d’Eguisheim

Symbole d’Eguisheim, le pigeonnier, à l’entrée du chemin de ronde se distingue par son architecture du XVIe siècle. C’est le sujet de cartes postales le plus vendu en Alsace.

- La coiffe alsacienne

La coiffe du costume traditionnel est composée d’un bonnet noir et d’une bande de tissu de 3,60 mètres de longueur que l’on croise pour obtenir un nœud, il est cousu sur le bonnet. Il forme des pans retombant à l’arrière de la tête.

- Le munster

Le munster est un fromage français de l’est de la France bénéficiant d’une AOC depuis 1969. La légende dit que la recette de ce fromage a été laissée aux Vosgiens par un moine irlandais de passage au IXe siècle. Son nom provient de la ville de Munster (Haut-Rhin).

- Le bretzel

Un bretzel (en Alsace, ce nom commun est, en raison de son genre dans les langues germaniques vernaculaire et littéraire du cru - alsacien, allemand -, traditionnellement considéré comme féminin) est une pâtisserie salée à base de pâte de brioche, spécialité d’Alsace (bradchdal) et d’Allemagne (brezel) en forme de gros nœud.

Il est également connu sous forme de petit gâteau apéritif et fabriqué industriellement dont la pâte croquante mais non briochée est recouverte d’éclats de gros sel.

- La rosace de la cathédrale de Strasbourg

- Les mannalas (petits pains en forme de bonshommes)

De l’alsacien petit bonhomme, un mannala (à Mulhouse) ou mannele (à Strasbourg) est une sorte de pain au lait en forme de petit bonhomme servi en Alsace pour la Saint-Nicolas et qui peut accompagner un chocolat chaud.

Cette brioche peut être complétée par des raisins secs ou des pépites de chocolat.

- Une pièce de vaisselle "Obernai"

Le service "Obernai" fabriqué à Sarreguemines (en Lorraine !) est le service de vaisselle alsacien par excellence. On le retrouve dans nombre de foyers et de restaurants traditionnels de la région.

Cette émission de collectors régionaux était accompagnée (à moins que ce soit l’inverse) de la mise en vente anticipée de 2 carnets "Flore de France" de 12 timbres-poste chacun ("Flore du Sud" et "Flore du Nord"). Le timbre "alsacien" mettait à l’honneur la quetsche.

La quetsche d'Alsace - Ed. Estel - Blois - OPJ 25.04.2009 - Eguisheim (68)
La quetsche d’Alsace - Ed. Estel - Blois - OPJ 25.04.2009 - Eguisheim (68)

P.-S.

Réalisation des CM : H.E. (MF 2467) & CB (MF 3186)

Partager